Aide mémoire pour la préparation d’un pèlerinage 1

Depuis longtemps, et suite à la demande d’une future pèlerine, j’ai envie de faire un petit aide-mémoire pour la préparation et sur les différentes étapes avant un pèlerinage vers Saint Jacques de Compostelle.
Ce billet, destiné aux futurs jacquets, sera scindé en deux car je me suis laissé embarqué par mes bavardages afin de vous donner de bonnes informations bien entendu !!!. Le prochain billet sera donc publié vendredi prochain, soit le 03 février 2017.

L’ordre des paragraphes ci-dessous n’est pas à considérer de façon rigide et l’on peut le changer selon son niveau de préparation ou tout simplement selon ses gouts !.

Car prévoir son pèlerinage avec ce petit aide mémoire pour la préparation peut être différent selon son âge, son état physique, son mode de vie, et bien d’autres critères comme son habitude de pratique de la randonnée, du trail ou d’autres sports assez physiques.

1 – ENTRAINEMENT PHYSIQUE :
Si l’on veut éviter les problèmes physiques sur le parcours, comme les tendinites ou les fractures de fatigue, il convient de bien s’entrainer avant le départ.
Selon le niveau de pratique de chacun, on pourra prévoir une sorte de calendrier de préparation avec une progressivité ne dépassant pas 10% à 15% entre deux parcours d’entrainement.
Personnellement, un fichier Excel m’aide à vérifier cette progression et me permet de garder les infos de kilométrage, de temps et des conditions du parcours. (Je peux vous envoyer le fichier Excel vide, si vous me le demandez à l’aide d’un commentaire grâce au formulaire en bas de l’article )

J’ai mesuré une dizaine de parcours différents autour de chez moi, avec des boucles allant de 5 à 30 km, avec l’aide du site http://edp-parcours.com qui permet de travailler sur les cartes IGN et de conserver ces parcours avec leurs dénivelés. Vous pouvez les enregistrer également en GPX pour l’utilisation éventuelle d’un GPS.
Quand vous considérez que la forme est là sur des parcours de 20 à 25 km, ne faites pas l’erreur de ne pas vous entrainer sans votre sac, chargé dans les conditions du pèlerinage, en repartant sur des parcours de kilométrages inférieurs. Cela aura un autre avantage, vous allez alléger votre sac après cette expérience de portage !.

Si vous n’êtes pas sportif, ou en surpoids, ou les deux à la fois, vous pouvez commencer par 4 à 5 km par jour et après 3 à 5 mois de progression, vous serez au top pour faire 25 km par jour !. Mais surtout prenez rendez vous chez votre médecin pour un examen ou, selon votre âge, un test d’effort chez votre cardiologue.

2 – SOINS DES PIEDS :
Sur ce blog, j’ai déjà fait un billet sur les soins des pieds avant et pendant le pèlerinage.
Vous le trouverez à l’adresse suivante :
http://www.chemin-de-jacques.fr/2016/08/05/1670/#more-1670

3 – CHOIX DE LA PÉRIODE DE DÉPART :
Le choix de la période de départ, est souvent fonction du moment ou vous êtes vacances ou selon vos occupations professionnelles, et là il est difficile de modifier votre calendrier !. Si vous êtes en retraite, c’est un peu plus facile pour vous. Nous allons essayer de déterminer selon des critères variés qui j’espère vous correspondrons.

– Départ d’une ville classique du chemin (Arles, le Puy, Vézelay, Tours) :
Si vous partez de l’une de ces villes et que votre but est St Jean Pied de Port, il vous faut environ 1 mois de marche, mais si vous voulez aller directement à St Jacques, vous pouvez ajouter 35 jours supplémentaire, donc un peu plus de deux mois au total (environ). On ne peut généraliser, mais une période de départ allant  du début Avril (si c’est une année sans neige pour le Puy) à courant Juin devrait être une période propice. Attention toutefois à ne pas partir trop tard en Juin car vous serez en Aout dans une Espagne baignée par un soleil de plomb !.
Jours de neige au Puy en VelayPour vous aider dans votre choix, vous trouverez ci-contre un tableau représentatif des jours de neige au Puy en Velay depuis une douzaine d’année.

Sinon, la période de départ vers fin aout, début septembre si vous partez du Puy, de Vézelay ou de Tours est  intéressante , mais attention à la chaleur de fin d’été si votre départ est en Arles. Dans tous les cas il faudra calculer votre départ pour éviter la période de fermeture des albergues en Espagne qui se situe vers début Novembre pour la plupart.

– Départ pour une semaine ou une quinzaine :
Si vous partez pour une semaine ou une quinzaine tous les ans, votre choix est généralement guidé par votre période de vacances. Néanmoins, deux périodes sont à éviter aussi bien sur les voies Françaises que sur le Camino Francès en Espagne (!), il s’agit du mois d’aout et de la période hivernale que l’on peut définir pour le chemin de Novembre à Mars. Attention toutefois aux mois d’avril et de Mai ou l’on peut trouver de la neige en Aubrac par exemple. Le franchissement des Pyrénées est aussi à éviter dans ces mois hivernaux et en Avril – Mai, car les secours en montagne Espagnols facturent très cher les secours effectués dans le col de Roncevallès et ses environs montagneux.

– Départ de Saint jean Pied de Port :
L’hypothèse de départ est que l’on met 35 jours environ pour atteindre St Jacques de Compostelle et qu’il faut éviter les mois chauds de Juillet – Aout pour la fréquentation de nos amis Espagnols ainsi que pour la chaleur. Il faudra aussi éviter les périodes hivernales comme vu plus haut mais aussi les mois de mars, avril et la première quinzaine de mai car la neige est souvent présente au col de Roncevaux. Donc la période allant de mi-Mai à mi-juin et aussi de mi-Aout à  mi-septembre est ce que l’on peut considérer comme la meilleure pour partir de cette ville.

– Départ de chez soi :
Si l’on rajoute à la durée d’un pèlerinage à partir d’une ville classique (Arles, le Puy, Vézelay, Tours) le temps d’arriver dans ces cités à partir de chez soi, il faudra, si vous faites le chemin en une fois, un temps certain qui augmentera  le parcours total, selon votre lieu d’habitation. En effet, imaginons que vous habitez à Strasbourg, il vous faudra 40 jours environ pour arriver au Puy en Velay. Le calcul du temps total sera de 105 jours environ, ce qui complique grandement la recherche de la période de départ.

Et que dire des pèlerins qui partent de chez eux et qui font l’aller et retour. J’ai rencontré, à une réunion de l’association locale, un monsieur qui est parti de Besançon, est allé au Puy en empruntant le chemin dit des Allemands, soit 26 jours, ce qui additionné aux 65 jours (du Puy à St Jacques) donne un total de 91 jours pour voir Santiago donc 182 jours pour faire l’aller retour en une fois soit 6 mois. On ne peux avoir que du respect pour ce pèlerin qui réalise ce que faisaient les jacquets des siècles anciens !.

4 – CHOIX DE LA VOIE OU DU LIEU DE DÉPART :
Le choix de la voie ou de la ville de départ dépend généralement de votre lieu de résidence. Il en existe quatre :

– Le Puy en Velay en Haute Loire –  Via Podiensis

– Vézelay dans l’Yonne – Via Lemovicensis

– Tours en Indre et Loire(ou Paris) – Via Turonensis

– Arles dans les Bouches du Rhône  – Via Tolosana

On choisit généralement le début de son pèlerinage par la proximité géographique, mais le temps que vous allez consacrer à votre pèlerinage peut aussi influer sur votre lieu de départ, car si vous ne disposez que d’une semaine par an, votre choix aura une grande influence sur votre ville de départ.

Mais vous pouvez partir de chez vous comme les pèlerins des temps anciens. Après avoir fermé votre porte et pris le départ, vous allez cheminer sur des chemins ou vous ne verrez pas beaucoup d’autres randonneurs ou pèlerins, rencontrer des hébergeants beaucoup plus disponibles que sur les voies classiques, et marcher dans des lieux magnifiques ainsi que découvrir la nature au plus près.

De nombreux chemins d’accès aux villes de départ existent, comme le chemin de Genève au Puy ou le chemin des Allemands par Cluny, mais aussi un chemin de Belgique vers Vézelay ou de Montgenevre dans les Alpes pour arriver en Arles ou encore les chemins Bretons vers la voie de Tours.

 À la semaine prochaine pour la suite de ce billet sous la forme d’un aide mémoire pour la préparation d’un pèlerinage.

Bonne préparation et … Ultreïa

Laissez-moi un commentaire