Enquête de fréquentation sur la via Podiensis et les variantes du Célé et Rocamadour (2) :

Très en retard après la partie 1 du billet, voici la suite de l’article sur l’étude de fréquentation de la Via Podiensis ou GR65 et des variantes du Célé et de Rocamadour.

G – LES HÉBERGEMENTS UTILISÉS :

étude de la fréquentation des hébergements sur le chemin de St Jacques de Compostelle
Là aussi quelques surprises comme le donativo que l’on imaginait à un plus grand pourcentage et, à contrario, les hébergements chrétiens qui culminent à 31%, cela parait assez surprenant, sans mettre en cause l’étude qui est très précise.

D’après les responsables du sondage, le camping à 16% serait, quant à lui, surestimé suite au manque d’hébergement dans la vallée du Célé.

H – LE BUDGET MOYEN DES PÈLERINS :

graphique du budget moyen d'un pèlerinParamètre important du chemin, le budget du pèlerin livre aussi des informations surprenantes, car sur les 826 répondants, une personne sur trois à un budget qui dépasse 46,00€ et 70% des pèlerins dépensent plus de 36,00€.

 

 
I – LES VILLES DE DÉPART ET D’ARRIVÉE :

itinéraires départs/arrivées sur le chemin de St jacquesDes chiffres qu’il conviendrait d’analyser plus finement comme la moitié des pèlerins partant de Cahors et qui s’arrêtent dans le Gers, 35% des pratiquants qui débutent à Conques et 31% partant de Figeac terminent à Moissac. Ces informations concernent certainement des jacquets qui font le pèlerinage de Compostelle sur plusieurs années pendant leurs vacances.
A noter aussi qu’une personne sur trois qui débute au Puy en Velay termine sa pérégrination à St Jacques de Compostelle (soit 36%).

I – LA SATISFACTION  DES PRATIQUANTS SUR LE CHEMIN :

Qu'avez vous le plus aimé lors de votre pèlerinageQue dire sur cette partie du sondage sur la satisfaction sinon que les paysages et les rencontres sont les plus appréciés.
Pour les autres paramètres, les 3% de l’accueil m’amènent à poser la question suivante : est- ce que les hébergeants  « accueillent » mal ou bien c’est peut être  la clientèle jacquaire qui devient difficile, et dans ce cas les 4% de l’esprit pèlerin sont à leur place. Je plaisante mais les deux parties devraient réfléchir à ces bas chiffres de satisfaction.

J – LES CRITIQUES DES PRATIQUANTS SUR LE CHEMIN :

Qu'avez vous le moins apprécié lors de votre pèlerinage de St Jacques de CompostelleLes 25% de répondants qui ne trouvent rien à signaler me rassurent sur l’esprit du chemin dont je parlais plus haut.
Les chiffres qui concernent les aménagements, le « trop » de goudron ainsi que le balisage et la signalétique (qui culminent quand même entre 15 et 19%) devraient inciter les collectivités à réfléchir à une amélioration de ces paramètres importants dans la randonnée pour les utilisateurs et autres jacquets.

Le niveau de pratique serait, d’après les chiffres, en corrélation avec les remarques sur les balisages et la signalétique mais il ne faut peut être pas oublier que, toujours d’après cette enquête, 50% des pèlerins sont des marcheurs occasionnels et 10% se considèrent comme débutant en randonnée, donc les randonneurs licenciés à la FFRP ne sont pas majoritaires sur le chemin de Compostelle et il faudrait peut être concevoir la signalétique de balisage dans cette optique.

K – TABLEAU DE DONNÉES DES ÉCO-COMPTEURS SUR LE GR65®

tableau de fréquentation du gr65Sur les cinq colonnes de chiffres, la première et la dernière  concernent les données des éco-compteurs installés au Puy en Velay (43) et en amont de Lauzerte (82) donc hors du département du Lot.

La grande différence entre les chiffres de Figeac et de Limogne en Quercy pour le GR65®, doit être due aux pratiquants utilisant les variantes de Rocamadour à Figeac et du Célé à Beduer.

L’augmentation importante du nombre de randonneurs entre Cahors et Lauzerte pourrait s’expliquer par l’utilisation de la variante dite Lalbenque-Lhospitalet évitant la préfecture du Lot.

L – CHIFFRES CLÉS DE FRÉQUENTATION DU CHEMIN DE COMPOSTELLE DANS LE LOT :

chiffres clés de fréquentation du chemin de Compostelle dans le Lot

 

 

 

 

M – EN RÉSUMÉ :

Cette enquête sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle a été réalisée avec une précision toute scientifique et elle est, selon mes sources, unique sur le parcours quant au  travail qualitatif et quantitatif qui en découle. À ce jour, il n’existait que deux statistiques quantitatives, dont celle de l’association « Au Coeur du Chemin » à St Jean Pied-de-Port ( http://www.chemin-compostelle.info/statistiques/ ) ainsi que celle du bureau de la Cathédrale de Santiago .

En espérant que ce rapport d’enquête servira à améliorer le bien être des pèlerins et randonneurs et facilitera le travail des intervenants et prestataires du chemin.

Que l’Office du Tourisme Cahors-St Cirq Lapopie et le Parc Naturel Régional des Causses du Quercy et leurs personnels soient ici remerciés pour ce gigantesque travail et plus particulièrement les deux enquêteurs de terrain et Mme Marie-Cécile Kuylle qui a autorisé l’utilisation de l’enquête par ce blog.

A bientôt pour un prochain billet sur les soins des pieds, physiquement indispensables sur le chemin !.

et Ultreïa…

 

2 Commentaires

  • Bonjour,

    Tout d’abord je souhaitais vous remercier pour votre étude.

    Je suis actuellement étudiant dans une école hôtelière.

    Je suis à la recherche du nombre de pèlerins (approximatif) qui sont passé par Bonneval 28800

    Pouvez vous m’aider?

    Merci

    Cordialement,

    Ignatios

    • Cher Ignatios,
      L’étude n’est pas de moi mais de l’office de tourisme du Lot !
      Pour Bonneval je n’ai pas de renseignements sur le nombre de pèlerins de la variante du chemin de Tours par Chartres en venant de Paris.
      Mais tu peux avoir la fréquentation en t’adressant à l’association de pèlerins locale :
      Association des amis de Saint Jacques d’Eure-et-Loir (Compostelle 28)
      14 Avenue de Plaisance
      28000 CHARTRES
      06 52 43 66 62
      http://www.compostelle28.org

      Bonnes recherches et bon succès dans tes études
      Amitiés
      Jacques

Laissez-moi un commentaire