Un calendrier des étapes dites vous ?

Enfin, après pas mal de pérégrinations, je connais enfin la date de départ de mon pèlerinage à St Jacques.
Les quatre premières étapes dites locales (!) seront effectuées dans la fin du mois de juillet et je rentrerai coucher chez moi tous les soirs afin d’éviter des frais de logement et économiser sur mon budget qui s’avère déjà gigantesque dans ses prévisions.
Le départ, que l’on pourrait qualifier d’officiel (!!!) sur ce calendrier des étapes, même si je pars de Maisières Notre Dame près d’Ornans dans le Doubs, (le pays du peintre Courbet), se fera au Mont Roland qui surplombe Dole dans le Jura pour les personnes ne connaissant pas la région. (encore un peu d’histoire… Dole, ville natale de louis Pasteur)

Ce sera donc 56 étapes à effectuer pour arriver à Saint Jean Pied de Port, au pied du col de Roncevaux (célèbre pour sa bataille), la dernière étape française du pèlerinage de saint Jacques de Compostelle.
Pour les fans d’histoire, la bataille de Roncevaux a eu lieu le 15 août 781 quand l’arrière-garde commandée par Roland, avec son épée Durandal, fut attaquée par les Vascons. Cette bataille de l’histoire de notre pays, avec le  neveu de Charlemagne, a été rendue célèbre par la Chanson de Roland, œuvre médiévale écrite trois siècles plus tard et qui fut enseignée à l’école avant que cette et ces petites et grandes histoires de France soient rayées des manuels scolaires par les supers pédagogues du « sinistrère » de l’éducation.

Revenons à nos moutons… le calendrier ci-dessous va permettre à mes amis, copains et connaissances de suivre mon parcours jour par jour.
Mais également cela peut permettre aux plus courageux ou téméraires de prévoir de m’accompagner sur une ou plusieurs étapes. C’est ainsi que Pierre-Yves, mon fils cadet, va venir marcher une semaine avec moi et un ami jurassien qui habite Moissac sera avec moi sur deux ou trois jours… Alors si l’aventure vous tente, merci de me contacter ou mettre un commentaire sur ce blog.

Comme vous pouvez le voir dans ce projet de calendrier ci-dessous, j’ai prévu deux jours de repos et de tourisme dans les villes du Puy et de Cahors, mais je ne suis malheureusement pas à l’abri d’un problème de pieds, d’une tendinite, d’ampoules et autres cochonneries ou encore d’un jour d’arrêt afin de reposer mon vieux corps fatigué. Je tenterai donc de remettre à jour ce calendrier si ce genre de désagrément m’arrive sur mon parcours.

Suite aux conseils éclairés de certains membres de l’Association Franc-Comtoise du chemin de Compostelle j’ai prévu de prendre la variante du Célé et de faire une étape « détour » dans le village de Saint Cirq Lapopie, qui compte 13 monuments historiques et qui est considéré comme l’un des plus beaux villages de France.
calendrier_5Vous pouvez remarquer que je compte (sur le papier!) partir 60 jours ce qui nous amène au premier octobre à Obanos en Espagne, village situé à quelques kilomètres après Pamplona, ville connue pour ses courses de taureaux du mois de juillet et dont le roman d’Hémingway, « Le soleil se lève aussi » participa à sa renommée internationale.
Il me restera donc 27 étapes pour arriver à Santiago de Compostela, but de mon pèlerinage.

D’autre part, je vous prie de remarquer le soin apporté à l’élaboration de ce (magnifique) calendrier qui pour les spécialistes a été réalisé sur Excel, enregistré en pdf puis « exporté » en jpeg sur InDésign (tout ça pour ça, disent ils… les spécialistes !). Mais bon je suis fier de mon petit tableau, Na!.

Voilà, vous savez tout, et j’espère vous retrouver bientôt…

Ultreïa!

Laissez-moi un commentaire